Make your own free website on Tripod.com

Montage des mouches

divider-500x8.gif

Montage de mouches sèches

Différents montages d'éphémères:

 

araignee1.jpg

linie-animata.gif

Montage Araignée :

- Type hameçon : TMC 100

- Soie de montage : 6/0 de n'importe qu'elle couleur

- Cerques : Fibres de cous de coq

- Hackle : Plume de cous de coq

 

 
Le montage araignée est certainement le montage le plus classique, représentant une éphémère au stade imago. Le corps est constitué uniquement de la soie de montage qui peut éventuellement être cerclé, les cerques comme souvent sont réalisés avec des grandes fibres de plumes de cous de coq, tandis que les ailes sont figurées par un hackle de coq. On pourra donc sans aucun problème représenter ainsi la quasi totalité des éphémères simplement en variant la couleur de la mouche et sa taille. Attention, toutes les mouches doivent être équilibrées et celle-ci n'échappe pas à la règle. Pour équilibrer la mouche il faut veiller aux bonnes proportions entre la longueur de la hampe de l'hameçon et du hackle, ainsi que des cerques. Les proportions sont les suivantes : La longueur des cerques doit être égale à la longueur du corps, celui-ci représentant 2/3 de la hampe. La longueur des hackles, doit être de nouveaux égale à la longueur du corps.

On peut monter sans problème ce modèle sur un hameçon n°12 à 20. Il faut toute fois faire attention au vrillage de la pointe du bas de ligne avec des montages sur hameçon 16 ou plus gros.

On peut repréenter des ailes, notament en fixant des pointes de hackle en V. Elles peuvent aussi être représentées par des plumes molles de canard (canard d'été par exemple) ou bien des poils de queue de vache comme la célèbre Lee Wulf. Le seul intérêt (à mon avis) de ce type d'accessoire, est d'en améliorer sa visibilité. Je nuance mes propos, sur certains petits modèles, les ailes sont un éléments très visible d'une mouche, celà peut donc être un élément important pour pêcher des zones lisses (le poissons à donc une bonne vision de ce qui ce passe au dessus de la surface).
 

 

palmer1bis.jpg

linie-animata.gif

Montage Palmer :

- Type hameçon : TMC 100

- Soie de montage : 6/0 de n'importe qu'elle couleur

- Hackle : Plume de cous de coq de couleur diverses

 

 
Le palmer est une succession de hackles, sur toute la longueur de la hampe, les cerques étant inexistants sur cette mouche. Cette mouche d'ensemble représente une éphémère au stade imago, mais elle peut ausi bien représenter un scarabé. On utilisera cette mouche uniquement dans des cours d'eau rapide, où l'on privilégie la pêche des postes puisque les truites sont à l'affut de la nourriture et montent très rapidement sur la mouche. Cette mouche a l'avantage de flotter haut et donc d'être bien visible. Pour accentuer la visibilité de la mouche il est préférable de monter la mouche avec 3 hackles de différentes couleurs comme la tricolore de Henry Bresson.

Cette mouche est en général montée sur des hameçons n°12 à 18. Mais attention une fois encore au vrillage avec ce type de mouche en hackle. De toute façon la discrétion du bas de ligne n'est pas primordiale dans les cours d'eau rapide, alors n'hésitez pas à pêcher en 14/100.
 

 

avancee2.jpg

linie-animata.gif

Araignée en Montage Avancé :

- Type hameçon : TMC 100

- Soie de montage : 6/0 de n'importe qu'elle couleur

- Cerclage : soie de montage 6/0

- Cerques : Fibres de cous de coq bien fourni

- Hackle : Plume de cous de coq

 

 
Le montage avancé a été inventé par Aimé Devaux qui fonda la célèbre marque Devaux de renommée internationale. Ce type de montage est destiné à imiter les subimagos et imagos de belles tailles. Les mouches les plus célèbres sont la A4 (grise à corps jaune), la C606C et la 917. Le montage avancé consiste à faire un hackle sur la quasi-totalité de la hampe (plus éxactement sur les 2/3 de la hampe), avant de rabattre les fibres vers l'avant et d'enrouler la soie par dessus. Le noeud final se fera donc à l'arrière du hackle à l'aide d'un Whip Finisher ou à l'aide d'une boucle de fil de montage comme pour une ligature. Après quelques tatonnements on arrive vite à un résultat régulier et le rendu de la mouche est excellent. Au départ il vaut mieux commencer avec un hackle uni et un corps uni, mais plus tard on peut facilement faire un corps annelé, et formé un hackle de 2 couleurs différentes.

Pour cela le plus simple est de partir de l'oeillet, de réaliser une tête assez épaisse et d'enrouler un hackle en progressant vers la courbure de l'hameçon, sur le premier tiers de la hampe. Ensuite il faut fixer un hackle derrière le premier enroulé (celui-ci doit avoir des fibres un peu plus grandes car il sera rabattu vers l'avant) et l'enroulé à son tour sur le second tiers de la hampe.

Pour rabattre les fibres vers l'avant, le plus simple, et de procéder ainsi, lorsque la soie de montage est au niveau de la courbure, faites glisser un petit tuyau de plastique, et positionné le entre la courbure et le hackle. Lorsque l'on ramène ce tube sur l'avant, cela vas automatiquement coucher le hackle sur le devant. Il faut ensuite fixer les cerques (ceux-ci doivent être épais pour permettre ensuite de créer un corps régulier). On vas alors pouvoir s'appuyer sur le hackle rabattu, et les cerques pour former un corps conique régulier.

Arrivé aux 2/3 de la hampe couper l'extrémité des fibres servant aux cerques et réaliser le noeud final.
 

 

parachute3.jpg

linie-animata.gif

Montage Parachute :

- Type hameçon : TMC 100 ou TMC 900BL

- Soie de montage : 8/0 de n'importe qu'elle couleur

- Corps : Dubbing de lièvre

- Cerques : Fibres de cous de coq bien fourni

- Hackle : Plume de cous de coq

- Toupet : matériaux synthétique (mousse...) ou naturel (queue de veau....)

 

 
Le montage parachute consiste à monter le hackle à l'horizontale afin que la mouche fotte plus bas. Ce type de montage est relativement récent, et permet d'imiter des insectes au stade subimago et imago. On pourra aussi bien imiter des éphémères, comme des trichoptères ainsi que des terrestres. On utilisera ce genre de mouches dans des eaux où la discrétion du posé est très importante, mais où la visibilté n'est pas bonne. C'est une mouche très apprécié par de nombreux pêcheurs fréquentant des parcours où les truites sont très sélectives. En variant la couleur du corps et sa taille on pourra représenter un grand nombre d'insectes.

Pour monter une éphémère (ci-dessus), il faut tout d'abord fixer à quelques millimètres de l'oeillet, une touffe de poils rigide de préférence blanc (cervidés ou vache) ou un matériaux synthétique du type Z-Lon ou Flot'parachute, à la verticale sur lequel on enroulera plus tard le hackle. Pour augmenter la tenue tu toupet, il est nécessaire de réaliser des enroulement de soie de montage, à l'horizontale au pied du toupet.

Fixer ensuite les cerques, avant de faire le corps en dubbing de lièvre (attendre pour faire le thorax).

Fixer un plume de cous de coq au niveau du thorax. Une fois la plume fixée, il faut réaliser le thorax avec le dubbing de lièvre, et alors enrouler le hackle autour du Z-Lon ou autres matériaux à l'horizontale.

Noeud final.
 

 

sparkle4.jpg

linie-animata.gif

Compara dun ou Sparkle dun:

- Type hameçon : TMC 900BL

- Soie de montage : 8/0 de n'importe qu'elle couleur

- Corps : Dubbing de lièvre

- Cerclage : fil de cuivre

- Cerques : Z-Lon

- Ailes : Chevreuil

 

 
La Comparadun est une mouche d'origine Américaine, qui utilise la plume de cul de canard ou du poil de chevreuil, pour imiter parfaitement les éphémères au stade subimago et imago. Dans certains parcours où la pression de pêche est importante et le poisson éduqué, ce genre de montage se montre particulièrement prenant, là où les montages araignées ou avancés ne séduisent plus les truites depuis longtemps. En effet cette mouche fotte bas et sa silhouhette et beaucoup plus réaliste. Il éxiste 2 types de montages pour cette mouche.

Le premier (ci-dessus) est à utiliser sur des parties assez rapides comme les radiers, ou autre courants légèrement agités. On fixe en premier lieu le chevreuil qui imite les ailes, puis on redescent vers la hampe. Pour les cerques on à le choix entre du Z-Lon et le cerclage seras alors en cuivre (montage Sparkle-Dun), ou en pardo sans cerclage, et l'on obtient alors un montage Compara Dun. Le corps ensuite est fait d'un dubbing de lièvre ou d'haretron.

Le second montage, est destiné au rivières plus calmes comme la Loue ou la Dordogne. le principe de montage est sensiblement le même, mais les ailes sont réalisées en cdc, et l'abdomen est représenté par un quill de paon. On obtient alors une mouche qui flotte bas très prenante.

Personnellement j'ai tout un assortiment de ces mouches en de multiples coloris et dans les tailles 12 à 20, et ce sont les premières mouches que j'utilise lors d'une éclosion. Elles ont dans mes boites quasi remplacé toute mes mouches de type araignée.
 

 

mai5.jpg

linie-animata.gif

Mouches de mai:

- Type hameçon : TMC 44T

- Soie de montage : 8/0 de n'importe qu'elle couleur

- Abdomen : Dubbing d'antron

- Thorax : Dubbing de lièvre

- Sac alaire: Dinde

- Cerclage : soie floss marron

- Cerques : Faisan

- Ailes : Cul de canard

 

 
Imiter un insecte de grandes tailles, peut sembler plus facile lorsque l'on débute dans le montage. Les proportions sont plus faciles à appréhender, on peux plus facilement faire un grand nombres de tour de fil de montage pour bloquer les divers matériaux etc... Mais on se rends compte assez vite qu'il n'est pas possible de transposer une formule de montage d'un hameçon n°18 à un n° 10, car les matériaux ne sont plus adaptés (quill de paon, cous de coq...).

La mouche de mai est le plus grand éphémère à ma connaissance que nous pouvons rencontrer d'une manière générale en europe, même si dans certains reportage (de National Geographic) ont montré l'existence notament en Europe de l'Est d'autres éphémères de grandes tailles. Il faut donc une formule de montage plus ou moins propre à cette mouche. Le montage ci-dessus utilise un hameçon n°12 type TMC 400T. Le montage est assez classique pour les cerques et l'abdomen, pour le thorax, il faut employer une technique proche de celle utilisée par Petitjean dans ses montages d'éphémères. On fixe une portion de quill de dinde juste devant l'abdomen qui servira à réaliser le sac alaire, et à départager les ailes en 2. Ensuite on fixe 2 pincées de fibres de cdc l'unede cdc jaune, et l'autre grise (on peut emplouyer le "magic tool" pour celà). Enfin on réalise le dubbing un peut volumineux, avant de rabattre le sac alaire (à ce niveau il faut bien vérifier la bonne symétrie des ailes).
 

 

thorax6.jpg

linie-animata.gif

Thorax :

- Type hameçon : TMC 900BL

- Soie de montage : 8/0 plus clair que le corps

- Corps : Dubbing de lièvre

- Cerques : Pardo

- Ailes : Z-Lon

 

 
Le montage thorax, est un montage relativement ancien, mais qui fait toujours merveille dans certaines conditions. Je l'utilise généralement pour imiter des petits baétis (sur hameçon n°18), lorsque la visibilité n'est pas très bonne. Les différences par rapport à un montage araignée classique, sont tout d'abord les proportions, puis la densité de l'aile. Si pour un montage classique on réalise le hackle sur 1/3 de la hampe, pour ce montage on vas le réaliser sur plus de la moitié de la hampe voire sur les 2/3 tout en fixant en plein milieu du hackle l'aile de la mouche. Il seras cependant assez aéré (2-3 tours derrière l'aile, et autant devant). Ensuite l'aile peut être formé de divers matériaux, comme du Z-Lon, mais elle devra être très dense pour être bien visible du poisson. En effet sur les cours d'eau où la surface n'est pas trop brisée par le courant, et lorsque le poisson se poste juste sous la surface (lors d'une émergence de baétis assez massive), l'aile est un signal visuel très fort. C'est un peu le principe de mouches très classique comme la Royal Lee Wulff (difficile encore aujourd'hui de trouver une mouche incitative plus performante en rivière).

Et enfin mais celà ne vous avez pas échappé, le hackle est taillé sous la hampe en V, pour permettre à la mouche de flotter bas (le corps est de ce fait directement sur la pellicule d'eau). Le fait de tailler les ailes en V lui donne une bonne stabilité sur l'eau.
 

Montage de mouches.Pescuit cu Montage de mouches.Nadire ni pentru facilitare montage.Marire pina la mouches.intoarcere mouche.Vino la Montage de mouches.Pina la montage.Dupa mouches.Vino la montage.Pina la Montage de mouches.De curind vine montage.



Montage de mouches.Pescuit cu Montage de mouches.Nadire ni pentru facilitare montage.Marire pina la mouches.intoarcere mouche.Vino la Montage de mouches.Pina la montage.Dupa mouches.Vino la montage.Pina la Montage de mouches.De curind vine montage.



Montage de mouches.Pescuit cu Montage de mouches.Nadire ni pentru facilitare montage.Marire pina la mouches.intoarcere mouche.Vino la Montage de mouches.Pina la montage.Dupa mouches.Vino la montage.Pina la Montage de mouches.De curind vine montage.